Le Ier Congrès international Traduction et durabilité culturelle : support, fondements et applications se tiendra à Salamanque les 28, 29 et 30 novembre 2018.

Raisons

La coïncidence du 25e anniversaire de la mise en place des études de traduction à l’Universidad de Salamanca avec le huitième centenaire de notre institution est une excellente raison de réunir les spécialistes en traduction pour réfléchir sur le futur de notre discipline.

Dans un monde de plus en plus mondialisé dans lequel les relations humaines sont définies par l’intervention des outils technologiques sophistiqués, il faut impérativement regarder vers le futur et discuter de l’avenir de la traduction. Le huitième centenaire est une excellente occasion pour regarder orgueilleusement vers le passé, mais aussi pour commencer à construire notre avenir avec détermination. La traduction et l’interprétation se nourrissent de nos meilleurs savoirs et traditions universitaires : des humanités en général et de l’enseignement des langues en particulier. Elles se projettent aussi vers le futur en assurant la médiation linguistique et culturelle dans un cadre réellement interdisciplinaire.

Sections

Le congrès comprend trois grandes sections parallèles :

  • Support. Cette section se concentre sur les disciplines qui constituent la base de l’activité de traduction : langue espagnole, langues étrangères, terminologie, documentation et technologies appliquées (localisation, post-édition, traduction assistée par ordinateur, etc.).
  • Fondements. On va réfléchir sur les différents modèles épistémologiques sous-jacents à l’activité de traduction. C’est inconcevable de penser que l’activité de traduction est homogène, puisqu’il y a de nombreuses écoles, perspectives et points de vue qui essaient d’expliquer sa nature complexe et diverse, ses objectifs et même son rôle dans la société.
  • Applications. Elle se penche sur les différents espaces de l’activité de traduction. Tels que, entre autres, les différentes modalités de traduction : juridique et économique, scientifique et technique, littéraire, etc. L’interprétation, dans ses variantes simultanée et consécutive, tiendra naturellement une place importante dans cette partie.

Langues du congrès

Les langues du congrès seront l’espagnol, l’anglais, le français et l’allemand. Le service d’interprétation de conférence est prévu pour ces langues.